Les petits poissons de Tahiti


Retour sur mon expérience de pêche d’une année dans le Pacifique-Sud.

Return on my experience of fishing of one year in the South Pacific.


Bonjour à tous ! Mon voyage de pêche est assez atypique ! Entre 20 et 25 ans nous avons rarement les moyens de nous offrir les Voyages de Pêche Exotique en Nouvelle Calédonie ou aux Adamans qui nous font tous rêver. Même le matériel est quasiment inaccessible.  Peu importe pour beaucoup d’entre nous, nous partons en stage un peu partout sur la planète. C’est donc l’histoire d’un stage qui m’a emmené dans les endroits les plus sauvages de la Polynésie Française.

Hello to all! My journey of fishing is rather atypical! Between 20 and 25 years we rarely have chance to offer ourselves the Journeys of Exotic Fishing in New Caledonia or to Adamans which make us all dream. Even the equipment is almost inaccessible. It doesn’t much matter for many of us, we leave for training course almost everywhere on the planet. It is thus the history story of the training course which took me in places the wildest of the French Polynesia.

Le platier! les très grosses carangues se tiennent dans les rouleaux qui se brisent sur le corail. Elles chassent les poissons qui sont sortis de leurs trous et qui sont gênés par la force du courant.

Platier! The giant trevally very big are held in the rollers which break on the coral. They hunt fishes which are went out of their holes and which are hampered by the strength of the current.


La Polynésie Française est au centre du Pacifique et c’est un territoire maritime grand comme l’Europe. Des centaines d’iles et un certain nombre absolument vierges. Ayant fini mes études j’ai voulu faire quelque chose avant de commencer ma carrière professionnelle et voilà donc Marin pendant 8 mois sur un bateau basé à Tahiti. Un bateau qui a fait les endroits les plus sauvages des Tuamotu et des Marquises au nom de missions scientifiques ou administratives.

The French Polynesia is in the center of the Pacific and it is a maritime territory as Europe. Hundreds of  islands and one certain absolutely virgin numbers. Having finished my studies I wanted to make something before beginning my professional career and here is the french navy during 8 months on a boat based in Tahiti. A boat which made the wildest places of Tuamotu and the Marquesas Islands in the name of scientific or administrative missions.

 

Embarquons donc si vous le voulez bien pour les Tuamotu  sud-est à savoir les iles du Duc de Gloucester et Tematangi etc…. Des atolls inhabités que l’on joint après 3-4 jours de mer.  Une fois débarqué sur le platier j’arme donc ma canne une Garbolino Majunga 2,70 et un Saltist 4500 et me voilà parti.

Thus let us embark if you please for southeast Tuamotu : island of Duke de Gloucester and Tematangi etc.. Uninhabited atolls which we arrived after 3-4 sea days. Once off-loaded on the platier me thus equip my rod Garbolino Majunga 2,70 and Saltist 4500 and here I am left.

Premier lancé je ramène mon leurre de surface comme pour le bar, de belles carangues bleues le suivent mais sans succès, je m’acharne, vais de moins en moins vite pour déclencher l’attaque ,comme pour le bar , mais toujours rien ! Quand sur ma droite je vois passer une Ignobilis, je ramène donc mon leurre à toute vitesse pour relancer sur elle. Alors que j’avais les yeux rivés sur se seigneur des lagons, je prends une méchante secousse dans le bras, ma canne se retrouve a l’horizontale, je perds mon équilibre.  Impossible de redresser la canne et le frein continu de hurler ! Cette première touche va se mettre  sous une patate de corail et c’est la casse ! Peu importe maintenant je sais comment il faut ramener, comme un fou !

The launched first one I return my surface lure as for the bass, of beautiful blues carangues overalls follows it but unsuccessfully, I am incensed, go slower and slower to start the attack, as for the sea bass, but always nothing! When on my right I see crossing a giant trevally, I thus return my decoy at top speed to relaunch on it. While I had eyes riveted on Lord of lagoons, I take a miserable shock in the arm, my rod meets has the horizontal, I pers my balance ., impossible to raise the rod and the continuous brake to roar! This first key is going to put itself under a potato of coral and it is the breakage! It doesn’t much matter now I know how it is necessary to return, as a horse!

A partir de ce moment tout va s’accélérer durant mon heure de pêche quotidienne je sors entre 3 et 4 poissons ! Le plus extraordinaire dans ces endroits vierges de toutes activités humaines c’est de voir à chaque lancé entre 2 et 4 poissons derrière mon leurre. C’est magique ! Ce tableau idyllique possède toutefois un « hic » ! Dans un des derniers articles du National Géographic, ils ont fait une étude sur un récif dans le Pacifique celui du Kingdnam où il a été observé que cet atoll vierge de toute activité humaine avait une biomasse constituée à 85% de prédateurs. Et dans les atolls où j’étais, cette statistique se vérifiait ! Alors certes il y a tous les poissons de pêche exotique dont on peut rêver mais une fois sur trois vous ne remontez que la tête à cause de la quantité impressionnante de requins.

From this moment everything is going to accelerate for my hour of daily fishing I go out between 3 and 4 fishes! The most extraordinary in these virgin places of any human activities it is to see in every launched between 2 and 4 fishes behind my lurres. It is magic! This idyllic picture possesses however a « snag »! In one of last articles of National Géographic, they made a study on a cliff in Pacific that of Kingdnam or it was observed that this virgin atoll of any human activity had a biomass constituted is 85 % of predators. And in the atolls where I was this statistics came true! Then certainly there are all the fishes of exotic fishing about which we can dream but once on three you go back raise only the head because of the impressive quantity of sharks.

J’ai touchez des monstres ! Mais avec une Garbolino en et une tresse en  50lbs c’était de la folie de penser remonter des GT de plus de 50kilos. Au mouillage de Nukuteppi il y avait une Carangue Ignobilis qui venait manger les merguezs que l’on jetait à l’eau !(je sais là il y en a qui vont pas me croire). Un ami a armé sa petite canne Décathlon avec les restes de ma tresse, a accroché son bout de merguez. La bete qui avait avalé le morceaux ne s’est pas inquiété la première minute, puis quand elle a compris ce qui se passait elle partit, vidant le moulinet sans qu’on puisse l’arrêter et arrachant le picked up , à ce moment nous avons coupés.

I have get monsters! But with Garbolino and plait 50lbs it was the madness to think of going back up GT furthermore of 50 kilos. In the moistening of Nukuteppi there was Carangue Ignobilis which came to eat the merguezs which we cast to the water! (I know there there is who are going me not to believe). A friend armed(equipped) his small cane Decathlon with the rests of my plait, hung on(collided) his end of merguez sausage. The bete which had swallowed pieces did not worry the first minute, then when it understood what took place it left, emptying the reel without that we can arrest it and tearing away the picked up, at this moment we cut.

Personnellement j’ai remonté de belles GT dont 2 qui devaient frôler les 25-30 kilos. Mais j’ai aussi touché dans les passes des monstres de surement plus de 50 kilos, qui sur  ma Garbolino puis ma Zenaq 100hh restait in-arrétable.

Personally I went back up of beautiful GT among whom 2 who had to touch 25-30 kilos. But I also got(touched) in the master keys of the monsters of surement more than 50 kilos, which on my Garbolino then my Zenaq 100hh remained not stoppable

Le sentiment de pêcher dans un endroit ou les poissons ne connaissent pas l’homme est extraordinaire. Je souhaite cette expérience à tous les pêcheurs ! Pour vous prouvez a quelle point la nature était vierge, une fois ou je me baignais du coté du platier extérieur une GT est venu me frôler plusieurs fois pour savoir quelle type de poisson je pouvais bien être.

The feeling to go fishing in a place or fishes do not know the man is extraordinary. I wish this experience to all the fishermen! For you prove has what the nature was blank, once or I bathed of the highly-rated of the outside platier a GT came to touch me several times to know what typifies of fish I could indeed be.

Pour les leurres, tous ont pris du poisson ! En passant de mes Xlayer pour le bar qui faisait fureur la nuit sur les cargangue noir, sans parler du succès de tous mes popers ,(Orion, Halco, Williamson….) et peu importe taille et la couleur !Sans oublier les jigs, mais la une fois de plus dans les passes je touchais des Doggy beaucoup trop gros.

For lurres, all took some fish! In passing of my Xlayer for the bar which was all the rage at night on cargangue black, without speaking about the success of all my popers, (Orion, Halco, Williamson.) and it doesn’t much matter size(cutting) and the color! Without forgetting jigs, but the headlines time furthermore in master keys I got Doggy far too big.

J’ai aussi pu accompagné des pécheurs locaux et découvrir la chasse au Mahi-Mahi. On poursuit en bateau,(poti marara) à toute vitesse la dorade coryphène et on la harponne à la main des qu’on passe à proximité.  Une pêche qui procure aussi d’énormes sensations.

I was also able to accompanied with the local sinners and to discover the hunting to Mahi-Mahi. We continue by boat, (poti marara) at top speed the coryphène sea bream and we harpoon it in the hand of that we spend near. A fishing which also gets enormous sensations.


Une autre pêche très amusante fut la chasse à la langouste qui se pratique dans 20 centimètre d’eau de nuit avec une petite lampe poche. On scrute la surface à la recherche de petits yeux rouges. Une fois localisé il faut se mettre derrière elle et rapidement la saisir pour la mettre dans le sac. Attention aux murènes qui n’aiment pas du tout qu’on leur marche dessus croyez moi j’ai malheureusement essayé.

Another very funny fishing was the hunting in the spiny lobster which is practised in 20 centimeters of water night with a small lamp pocket. We scrutinize the surface in search of small red eyes. Once localized it is necessary to put itself behind her and quickly to seize it to put it in the bag. Attention on the moray eels which love in no way that we work them above consider I I have tried !

La plus belle prise sortit de l’eau fut une carangue estimé à près de 30 kilos. Nous passions deux jours de suite sur un atoll. Il ne restait plus que des énormes Popper Orion. Je lançais sans trop y croire et plein d’apriori quand je vois cette ombre grise si reconnaissable arrivé comme une flèche et s’emparer de mon leurre.  Apres un court instant c’est la casse ! Je rage, je peste comme tout bon pêcheurs, mon sleeve avait trop écrasé le nylon qui a lâché ! Peu importe il me reste une journée, et j’ai remarqué une très forte territorialité chez les GT. Le lendemain, même endroit même heure c’est la touche, la bonne! Pas question de lui laisser prendre beaucoup fil mon frein est au max, la canne pli de façon très inquiétante ! Elle ne cède rien, ca tombe bien moi non plus ! Elle arrive enfin au quai, puis repars ! C’est merveilleux cette sensation de lutter avec des adversaires qui dégagent une puissance supérieur à celle de vos bras !  Plusieurs fois dans les rushes de la giant travelly je me retrouve la canne à l’horizontale et peine à redresser la canne. Une fois au quai je l’attrape, je n’ai plu assez force pour la porter dans les bras pour la photo. Impossible de la remettre à l’eau du quai les requins l’attendent déjà! Un ami m’a aidé à la porter à la plage la plus proche. La nous avons pu la ré-oxigéner en chassant les requins et lui dire adieu!

The most beautiful taking came out of the water was a giant trevally estimated about 30 kilos. We passed two following days on an atoll. There was not more than enormous Popper Orion. I launched without believing in it too much and height of apriori when I see this grey shadow so recognizable arrived as an arrow and to seize my lurres. Bitter a short moment it is the breakage! I fume, I curse as any voucher fishermen, my sleeve had too much crushed the nylon which broke! It doesn’t much matter it stays in me one day, and I noticed a very strong territoriality to the GT. The next day, the same place the hour it is the touch, the maid! No doubt to let it take thread a lot my brake belongs to the max, the cane fold in a very disturbing way! It gives up nothing, ca fall well I either! It arrives finally at the platform, then restart! It is wonderful this sensation to fight with opponents who loosen a power superiorto that of your arms! Several times in the rushes of the giant!

Voilà donc mon voyage de pêche, et vu la paye de mon premier salaire, je n’aurais surement pas la possibilité de repartir avant de nombreuses années, mais peu importe je doute qu’il existe beaucoup de destinations comme celle la ! Je dois remercier l’excellente équipe de pacifique pêche de Bercy pour leurs conseils (j’aurais du  les écouter beaucoup plus, et m’équiper plus hard, mais bon j’avais pas vraiment les moyens) et les membres du forum « pêche au bar » dont un en particulier « Paihere » pour les prêts de ses leurres prototypes.

Here is thus my journey of fishing, and seen the pay of my first salary, I would have surement not the possibility of restarting before numerous years, but it doesn’t much matter I doubt that there are many destinations as that it! I have to thank peace-loving person’s excellent team go fishing of Bercy for their advice (I would have of to listen to them much more, and to equip me more hard, but well I had not really the means) and the members of the forum  » go fishing in the bar  » of whom one in particular « Paihere » for the loans of its lurres prototypes.


Pour conclure je ne pourrais donc pas vous vanter la qualité des hôtels et de leurs restaurations ou encore l’efficacité des guides pêches de la région. Mais en huit mois je pourrais vous vanter encore de longues heures la douceur de vie polynésienne. Il existe donc dans le Pacific sud encore des endroits totalement vierges et qui le resteront encore longtemps…tant mieux !!!

To end I could not thus praise you the quality of hotels and their restorationsor still the efficiency of guides fishing of the region. But in eight months I could praise you still of long hours the sweetness of Polynesian life. There are thus in south Pacific still totally virgin places and which it will stay even for a long time and that’s fine!!!

FIN

24 réponses à “Les petits poissons de Tahiti

  1. superbe!!

    J’ai eu l’occas’ de lire certains ce tes CR sur pêcheaubar!! C’est toujours un régal!!

    Bonne continuation,

    Amic,

    Polo

  2. C’est un vrai regal ,et un pour moment de plaisir ton blog,tu es visiblement tres bon pecheur tout autant que photographe et conteur!Tout simplement bravo pour le moment de bonheur!
    Au plaisir de te lire

  3. Aloha Pescadou,

    Non rien à part que tu as l’air de t’être vraiment éclaté, les photos sont superbes et ton compte rendu donne Vraiment envie !!! (Pourquoi ma sœur est rentrée de Nelle Calédonie ? >_< )

    Bref, merci beaucoup pour ce petit voyage, ça fait beaucoup de bien (!!!!!) =)

    A bientôt,
    Toto.

    • Salut,

      ton blog est super, bravo!

      je pars en stage à Papeete pour 4 mois puis quelques jours dans les îles Tuamotu,

      -je voudrais te demander quelques informations et quelque conseils précis sur la pêche au lancer dans cette région

      Pour cela j’aimerai avoir ton adresse email pour en discuter… (voici la mienne: brice56610@hotmail.com)

      Merci d’avance

      Brice

  4. Splendide, bravo!

    C’est le trip d’une vie de pêcheur. Tu as bien fais de faire ça avant le début de ta carrière. De très belles photos alliées à une plume agréable.

    Merci pour cette bouffée de magie halieutique du bout du monde.

  5. Pingback: Hommage au Saltist 4500 « Des Petits Poissons …·

  6. Pingback: Do you jig en Bretagne! Yes !!! « Des Petits Poissons …·

  7. Bonjour ! Je me permet de prendre contact car je pars moi aussi en polynésie française fin fevrier 2011 !
    Et le récit me donne l’eau a la bouche !

    Je ne sais pas encore si je serai sur Bora Bora ou Tahiti, qui sont des iles surement bien plus touristiques que celle ou tu as du te rendre, mais j’espere y rencontrer quand meme quelques spécimens !

    Je voulais donc avoir, si possible, quelques infos sur les leurres.
    Est il utile d’acheter des poppers a 20-30€, ou ceux qu’on trouve sur ebay a très bas prix suffisent si tant est que l’on change les triples ?

    Derniere petite question, le manque d’acces au lagon a tahiti (Presqu’ile, a Theaupoo en particulier) peut il etre handicapant, ou y a t il du poisson un peu partout ?

    Merci d’avance
    Jérémie

  8. Super ton blog, j’adore regarder les photos.
    Mais j’aimerais bien savoir ou je pourrais pêcher au popper à Tahiti
    Si tu connais des coins de pêche extra, je suis à l’écoute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s