Hollande octobre 2014


Bonjour à tous vous trouverez ci joint le premier jour de notre derniers voyage en Hollande.

La préparation

Comme toutes sorties et comme tout voyage de pêche, la préparation joue un rôle prépondérant dans la réussite d’une aventure. 4 jours dans les méandres des canaux de la région d’Amsterdam à la recherche de grosses perches ne s’improvisent pas à la légère. Plusieurs aspects majeurs sont à prendre en compte.

Le réseau

Nous ne sommes pas un magasine pour cadre, du style capitale, et pourtant le réseau à la pêche est un outil merveilleux. Facebook et les blogs sont des outils technologiques aussi importants que votre sondeur. Il ne s’agit pas d’essayer de griller les spots; mais de poser des questions sur les spécificités de la pêche, les profondeurs des poissons, les leurres ; animations ; tailles et couleurs. L’occasion d’inviter un futur ami pêcheur à boire une bière pour en savoir plus…

Le matériel

Le sujet le plus délicat, que nous connaissons tous, avec cette peur de manquer…Concrètement rien d’extraordinaire, des ensembles verti et linaire et bigbait. Sans oublier évidement une flopée de leurre, de taille, de texture et de coloris plus improbables les uns que les autres

Premier Jour : le prélude

L’avantage de la route pour les voyages de pêches, c’est qu’elle permet de se faire des films et des fantasmes sur la façon dont les événements vont se passer. Evidemment la réalité est tout autre…

Avoir un plan B

Comme dans tout voyage de pêche il y a des impondérables, et la météo est surement le plus important de tous…Avec 30 nds vent, et une pluie qui tombe drue inutile d’espérer pêcher dans ces grands espaces. On se rabat donc sur les merveilleux systèmes de canaux. Tous les canaux possèdent une population de brochets plus ou moins importants. Pour réussir sa pêche des canaux du bord il faut trouver une taille de canal qui ne soit pas trop grande, ou le pêcheur à rapidement l’impression de pêcher dans le vide ou trop petite car la taille des poissons sera aussi en conséquence. Derniers points pratiques, chercher un maximum de structures, cela vous fera des postes facilement identifiables.

Les outils modernes

Comme nous vous l’avons dit précédemment nous ne laissons rien au hasard, et nous avions téléchargé le plan de la région et des canaux sur nos téléphones portables. Il faut corréler toutes les informations, les profondeurs des cartes, les images satellites pour trouver les structures et les plans pour déterminer les accès les plus simples.

La pêche enfin…

Un vent glacial, la pluie qui raisonne sur la tôle de la caisse, la motivation n’est pas là…pourtant après 6h de route ce n’est pas l’envie de se dégourdir les jambes qui manque. Equipé comme pour une tempête nous partons arpenter les canaux. Nous adoptons la technique du « Vent dans le dos, moins d’eaux dans les dents » qui consiste à se caparaçonner dans sa combinaison et de pêcher dos au vents pour protéger ses yeux et surtout ses mains…La protection du moral compte alors plus que l’approche du spot. Une pêche de canal réussi est une pêche avec un maximum de terrain battue. Pour battre du terrain j’opte toujours pour un spinnerbait pour commencer. N’oubliez  pas cette phrase d’un guide Espagnol qui était : « Si tu ne sais pas ou lancer, c’est que tu n’as pas le bon leurre… ».Etienne qui m’accompagne prends une autre direction avec le Buster jerk.  Rapidement je déclenche une première touche sur un spinnerbait de 15 grammes coloris chartreuse, un tout petit bec atterrit sur l’herbe. IMG_1635 - 2014-10-24 à 12-42-28.jpg 50 mètres plus loin nouvelle touche et le poisson est un plus gros…Premier constat les poissons tape dans nos pieds, soit ils sont dans les bordures soit ils sont suiveurs… à 2-0 Etienne change de stratégie et passe sur Chaterbeast, en coloris chartreuse, en espérant que les fishs soit sur un type de vibration légèrement différents. Pauline une ami qui nous accompagne pour l’occasion est elle aussi sur un spinnerbait coloris AYU avec une animation secrète, le « Do Nothing J’ai trop froid » qui bizarrement ne donnera rien cette fois ci, elle nous expliquera par la suite que c’était la faute de la couleur…Je rejoins Etienne sous une pile de pond, qu’il gratte depuis 10 min, premier passage au spinner et touche immédiate, mais le poisson se décroche. Etienne change de nouveau de leurre mais 10 min plus tard devant une petite arrivée d’eau mon spinner est intercepté par un client un peu plus gros et c’est un brochet de 80 qui apparait. Etienne décide enfin de passer sur un spinner chartreux et 5 min plus tard il à sa première touche avec un sifflet qui se décroche dans ses pieds…La pluie redouble de violence et le moral faiblit devant la vue d’un monument de la restauration locale : Mc DO. IMG_1641 - 2014-10-24 à 13-04-38.jpg La pêche se termine ainsi pour aujourd’hui, pas besoin de vous faire remarquer une dois de plus  l’importance de couleurs et des vibrations dans la pêche. A noter que j’ai eu de la chance car seul si mon spinnerbait n’avait pas fonctionné je me serais surement enfermé dans une logique restrictive.

C’est triste mais l’essence n’est pas gratuite….alors vous trouverez la suite des jours de pèche dans le prochaine Planète Carnassier IMGP6986 - 2014-10-25 à 11-51-03.jpg IMGP7012 - 2014-10-26 à 15-42-03.jpgVous y verrez bcp de perches et aussi vous verrez comment on peut pas passez facilement à coté de la pêche. Nous vous donnons ici les résultats en nombre de poissons toutes espèces confondues: 1er jour: + de 60 poissons 2eme jour: + de 50 poissons 3eme jour: 1 poisson IMG_1666 - 2014-10-25 à 16-46-24.jpg La preuve en vidéo: https://vimeo.com/110310238 http://vimeo.com/110310238?

Bonne journée à tous!!!   Hello to all please find attached the first day of our last trip to Holland. the preparation Like all outputs and like any fishing trip, preparation plays an important role in the success of a venture. 4 days in the meandering channels of the Amsterdam region in search of big perch are not improvised lightly. Several major aspects should be taken into account. security The Dutch are a little sailor with Saxon influences. This means strict adherence to safety rules and fishing rights. You can get all the info you need on this website http://www.visplanner.nl/ if you decide to try. the network We are not shopping for a part of the capital style, yet the network fishing is a wonderful tool. Facebook and blogs are as important as your sonar technology. He is not trying to grill spots; but ask questions about the specifics of fishing, deep fish lures; animations; sizes and colors. The opportunity to invite a future fisherman friend a beer for more … equipment The most sensitive issue, as we all know, with this fear of missing concrete … nothing fancy, and the verti linear sets and bigbait. Not forgetting of course flopped a decoy, size, texture and most improbable one color than the other First Day: the prelude The advantage of the road for trips fishing is that it allows you to make movies and fantasies about how events will happen. Of course the reality is quite different … Have a plan B As in any fishing trip there are unknowns, and the weather is probably the most important of all … With 30 knots wind, and rain falling thick useless to expect fish in the great outdoors. It is therefore back on the wonderful canal systems. All channels have a population of pike more or less important. For successful fishing channel edge must find a channel size that is not too large, or the fisherman quickly feel the fish in empty or too small for the size of fish will also accordingly. Latest practical points, look up structures, it will make you easily identifiable positions. Modern tools As we have said before we leave nothing to chance, and we downloaded the map of the area and channels on our mobile phones. Must correlate all the information, the depth maps, satellite images to find the structures and plans to determine the easiest access. Fishing finally … An icy wind, rain that reasons on the sheet of the case, the motivation is not there … yet after 6-hour drive this is not the urge to stretch their legs missing. Equipped like a storm we start walking the canals. We adopt the technique of « Wind in the back, less water in the teeth » which is to caparaçonner in wetsuit and fish back to the wind to protect his eyes and his hands … especially the protection of the moral account then more than the approach of the spot. A successful root canal fishing is fishing with a maximum of beaten ground. To beat the ground I always opt for a spinnerbait to start. Remember that phrase from a Spanish guide was: « If you do not start or know is that you do not have the right lure … » .Etienne accompanying me take another direction with Buster jerk. I quickly fire a button on a spinnerbait chartreuse colors 15 grams, a little beak landed on the grass. 50 meters new key and the fish is a big fish … First observation pat our feet, they are in borders or they are followers … Etienne 2-0 to change strategy and pass on XXXX, chartreuse in color hoping that our FISH is a slightly different type of vibration. Pauline a friend who accompanied us for the occasion is also a spinnerbait colors AYU with a secret animation, the « Do Nothing I’m too cold, » which oddly will not work this time, she will explain later that c ‘was the fault of the color … I agree with Etienne under a pile of pond, he scratches for 10 min, first pass the spinner and immediate touch, but the fish hook. Etienne changes again luring but 10 minutes later at a small inlet my spinner is intercepted by a slightly larger customer and it is a 80 pike that appears. Etienne finally decides to go on a Carthusian spinner and 5 minutes later it his first touch with a whistle who picks his feet … The rain redoubled violence and low morale at the sight of a monument to local restaurants: Mc Donalds. Fishing ends together today not need you to point out a need for the importance of colors and vibrations in the fishery. Note that I was lucky because only if my spinnerbait had not worked I’d probably locked me in a restrictive sense. It’s sad but the essence is not free … .then you will find the following days fishing in the next Planet Predator You will see bcp poles and also see how it can not easily miss out on fishing. Good day to all !!!

8 réponses à “Hollande octobre 2014

  1. HEHE! d’abord faut attendre la parution de l’article pour être sur que ça vaut le coup et commencer par une petite session en Seine, j’ai beaucoup à apprendre sur ton expertise sur la perche!!! mais l’occasion de faire un trip a plusieurs bateau est à explorer!

    • Mon pauvre… J’pêche plus la perche ! Je me casse juste les dents sur les brochets, en compèt en plus (quitte à être SM, autant l’être vraiment !!!).
      Mais avec plaisir, je vois avec David et Arturo et on organise une sortie en Seine d’ici la fin du mois. C’est eux les masters !!!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s